• samedi 20 juillet 2019
  • 20h30
  • Théâtre de la mer
  • Tarif à partir de 34€
  • samedi 20 juillet 2019
  • 20h30
  • Théâtre de la mer
  • Tarif à partir de 34€
Image entete
Jacky Terrasson Trio

Avant-première à Jazz à Sète !

A peine enregistré, Jacky Terrasson nous fait l’honneur de présenter en avant-première son nouveau projet en trio au Festival Jazz à Sète, avant la sortie du disque à l’automne 2019. Jacky Terrasson, le plus voyageur des pianistes de jazz, est “un pianiste du bonheur”. Il fait partie de ces musiciens jubilatoires, capables de transporter son public vers l’euphorie.

Il fait ses classes à Paris puis part aux Etats-Unis pour le Berklee College Of Music. En 1993, Il remporte le prestigieux concours Thelonious Monk et se voit propulsé sur scène dans le trio qui accompagne Betty Carter. Ce rite initiatique lui vaudra d’être cité dans le New York Times magazine comme “l’un des trente artistes susceptibles de changer la culture américaine dans les trente prochaines années”. Il rejoint alors la prestigieuse écurie Blue Note et s’adonne à de nombreuses collaborations (Cassandra Wilson, Michael Brecker, Dianne Reeves, Jimmy Scott, Charles Aznavour, Ry Cooder) avant de former dans les années 90 avec le contrebassiste Ugonno Okegwo et le batteur Leon Parker, un trio qui appartient déjà à la légende. Sans jamais cesser de se renouveler et au gré des labels qu’il rejoint (Verve, Implulse), il s’entoure de la fine fleur de la jeune génération jazz new-yorkaise ; en 2012 il célèbre vingt ans de carrière avec « Gouache » en compagnie de Michel Portal, Stéphane Belmondo son ami et complice, Minino Garay et la chanteuse Cecile McLorin-Salvant.

Pour décrire son jeu, on cite à son égard Bud Powell pour sa vélocité soigneusement contrôlée, Ahmad Jamal pour son sens de la respiration mais aussi sa connaissance des compositeurs savants francais (Ravel, Fauré, Debussy). Fondant sous ses doigts les inventions et les couleurs des plus grands pianistes d’hier et d’aujourd’hui, il a créé son propre style, tout en subtilité, fraîcheur, aisance et désir de réinventer, encore et toujours.

Un sens inné du groove […] une musique où l'euphorie est suscitée par un engagement profond dans l'âme du jazz.
Télérama

http://www.lesfilmsdeladecouverte.com/jacky-terrasson-en-solo