Présentation

Historique du festival

L'histoire du festival

En 1985, Louis Martinez, un passionné de jazz, organise deux soirées au Théâtre de la Mer. A l’affiche : Jimmy Gourley trio, Frédéric Sylvestre et Jacques Vidal. Les concerts, de 1986 à 1987, ont eu lieu au jardin du Château d’Eau. On y applaudissait alors gratuitement Sixun, Michel Petrucciani, Steve Grossman, René Urtreger, Christian Escoudé, Charles Tyler et de nombreux groupes régionaux. À partir de 1988, et jusqu’en 1991, le festival se déroule sur une semaine. Le public suit au Théâtre de la mer où Ray Charles, Stéphane Grappelli (l’année de ses 80 ans), Paco de Lucia, Mickael Brecker, Tania Maria, Martial Solal, Dee-Dee Bridgewater, entre autres, laissent une empreinte inoubliable. En 1996, après un break de 4 ans, la Municipalité demande à Louis de créer l’association « Jazz à Sète » et de relancer le festival. Louis s’entoure d’une équipe de passionnés dont le noyau dur est toujours présent aujourd’hui.

Le festival aujourd'hui

C’est 7 jours de production et 15 groupes au théâtre de la Mer, 8 groupes en ville, 7 groupes à la Ola et des rencontres à la médiathèque entre 11h et 12h15 avec des artistes invités au festival.
C’est aussi des projections de films et des écoutes à la médiathèque tout au long de l’année.
Aux artistes cités, on peut rajouter : Georges Benson, Winton Marsalis, Boby Mc Ferrin, Chick Corea, Herbie Hancock, Mélody Gardot, Wayne Shorter, Jurassic 5, Christian Scott, Snarky Puppy, Diana Krall, Dr John, Avishai Cohen, Grégory Porter, Beth Hart, Cory Henry, Trombone Shorty, Kyle eastwood, Vintage Trouble, Stanley Clarke….

Editos

« Le jazz, c'est du swing, une manière d'interpréter le tempo même si c'est du binaire; qui peut dire où ça commence et où ça s'arrête ? » Cette définition du Jazz donnée par Didier Lockwood -- grand violoniste récemment disparu auquel je veux ici rendre hommage tant je me souviens du fantastique concert qu’il donna en 2012 au Théâtre de la Mer -- pourrait être la devise de Jazz à Sète.

Car cette année encore, c’est toute la diversité musicale qu’offre le jazz que nous invite à découvrir Louis Martinez et toute l’équipe du festival au travers d’une programmation exceptionnelle. De la contrebasse envoûtante d’Avishaï Cohen au géant Chick Corea en passant par la trompette géniale de Roy Hargrove, ce ne sont pas moins de sept soirées magiques que nous allons vivre dans l’enceinte idyllique du Théâtre de la Mer.

Mais Jazz à Sète, fort du soutien indéfectible de la municipalité, gagne désormais la ville entière, avec 15 concerts gratuits dans différents quartiers et à la plage, des expositions et des rencontres avec les artistes à la médiathèque Mitterrand.

Ainsi, c’est toute notre île singulière qui va encore une fois swinguer au tempo du jazz…

François Commeinhes
Maire de Sète
Président de Sète agglopôle

 

 

 

 

 


Pour cette 23ème édition, le Festival va se jouer des formules en affirmant les valeurs qui ont fait son succès, tout en continuant à toujours plus mélanger les styles et les générations.
Entre ciel et mer, un souffle solaire va s’emparer du Théâtre de la Mer durant sept soirées, pour nous raconter que le Jazz foisonne d’artistes possédant une liberté d’expression telle, que chaque moment peut avoir son état de grâce.
Le jazz est partout. Il ne cesse de se réinventer là où personne ne l’attend. Louis Armstrong disait, le Jazz " c'est jouer la vie".
On le retrouve dans la voix de Jacob Banks, la batterie de Jack de Johnette, ou encore dans les basses de Fred Pallem, formidable leader du Sacre du Tympan.
Je suis une fois de plus très heureux de vous proposer une programmation portée par l’envie du partage des émotions et vous souhaite un très bon festival !

Louis Martinez
Directeur et fondateur du festival